la Transmission

la Transmission

La TRANSMISSION sera le thème de la vingtième Cité de la réussite des 18 et 19 novembre prochains.

Transmettre est consubstantiel à la nature humaine, qu’il s’agisse de la vie que l’on donne, du savoir que l’on partage, des biens que l’on lègue, des rites et croyances que l’on diffuse, oralement ou par écrit.

La transmission permet de créer le socle d’une identité de groupe. La famille, la tribu, la Nation… sont toutes nées de la transmission. Qu’il soit question d’adhérer à un modèle, à une idée, de réfuter un héritage moral, politique, éthique, la transmission est créatrice de sens, de durée, de cohésion.

Transmettre est la mission des parents qui « élèvent » leurs enfants, des professeurs qui les « éduquent ». C’est la « vocation » du sage qui convoque la notion de « disciple » philosophique, moral, religieux. C’est encore la mission du « maître de musique », celle du « passeur » de recettes qui reproduit ou réinvente. Et bien sûr, celle aussi de l’artiste, peintre, danseur, comédien, magnifiques interprètes qui offrent l’émotion en partage.

A l’heure du tout connecté, medias traditionnels et réseaux sociaux deviennent les vecteurs obligés d’un flux continu où se mêlent dans un chaos grandissant, nouvelles, idées, rumeurs, canulars, piratages … Dans cette avalanche, comment choisir, comment se forger une opinion ?

Transmettre est affaire de culture mais aussi de patrimoine. On transmet des biens comme on lègue une entreprise. Point de basculement d’une génération à l’autre, la transmission est une responsabilité à assumer afin que le capital acquis profite à la postérité. Se pose alors la question de la redistribution, de la part de l’héritage que l’Etat prélève pour le transmettre à la collectivité.

La transmission, c’est aussi notre santé. Notre patrimoine génétique, la reproduction de l’espèce, la lutte contre toutes les maladies transmises par les hommes ou transmissibles à l’homme.

Transmettre est enfin la grande leçon de la nature où, c’est bien connu, « rien ne se perd, rien ne se crée ». C’est la loi du règne animal, le paradigme du végétal. Mais c’est à l’homme contemporain qu’il revient de transmettre une planète vivable pour l’humanité future et, un jour, de transmettre le message des Terriens aux autres Vivants de l’univers.

La Cité de la réussite est par essence le lieu où se jouent toutes les gammes de la transmission. On se presse aux débats pour recueillir la parole et la pensée de celles et ceux qui s’obligent volontiers à transmettre leur expérience, leur réflexion, leurs solutions ou leurs révoltes.

La Cité de la réussite est ce temps fort, ce rendez-vous recherché, où les questions-réponses renouvellent la grille de lecture de chacun.

Aussi pour sa 20ème édition, la Transmission s’est-elle imposée comme un thème central d’évidence.